Articles,  Lectures

La Fille Automate, Paolo Bacigalupi

[…] les images qui s’imposent à lui sont celles de la fille automate courant vers le balcon et plongeant dans le noir, plus véloce que tout ce qu’il a déjà vu. Un spectre tout en grâce sauvage. Rapide et fluide. Et, avec la vitesse, effroyablement belle.

La Fille Automate, Paolo Bacigalupi

La Fille Automate, roman d’anticipation de l’auteur Paolo Bacigalupi m’a été offert par ma mère en cadeau de Noël. Elle ne pouvait pas mieux tomber, vraiment ! Je suis une fan inconditionnelle d’androïdes (et d’ailleurs le roman que je suis actuellement en train d’écrire en est peuplé) et je ne pouvais pas demander mieux.

De quoi ça parle ?

Bangkok dans quelques dizaines d’années je suppose (nous n’avons pas d’indication exacte concernant les dates). L’humanité a en grande partie été décimée par ses propres erreurs : pollution, climat, modifications génétiques sur l’environnement et la nourriture, pandémies violentes, guerres commerciales et politiques… Bref, un futur proche tout à fait vraisemblable ! Nous découvrons un monde où le simple fait de manger un fruit peut vous foudroyer comme un rien. Nous sommes plongés dans un contexte très tendu dans lequel plusieurs personnages principaux vont entrer en scène, chacun à leur tour au fil des chapitres. A commencer par Anderson Lake, jeune entrepreneur occidental qui fonde son entreprise à Bangkok. Je ne vais pas vous conter l’intrigue dans son intégralité alors je vous invite vivement à la lire.

Mon impression

Le titre est plus ou moins trompeur car l’oeuvre n’est pas totalement portée sur Emiko, la fameuse « fille automate » bien que son importance dans le récit soit capitale. En réalité les cinq personnages qui se partagent les chapitres sont tout aussi bouleversants les uns que les autres. Leur personnalité est construite autour d’un lourd passé qui les influence dans des choix essentiels pouvant à tout moment faire basculer l’histoire et le destin de la population. Leur évolution tout au long du récit et l’intensité des situations qu’ils sont amenés à traverser rendent le récit percutant et émouvant. Les événements vont s’enchevêtrer tout au long de l’histoire à un rythme qui accélère crescendo et vous tient en haleine jusqu’à la fin.

Le style d’écriture quant à lui est absolument agréable. Les descriptions sont élaborées avec finesse pour nous dépeindre les tableaux d’un univers presque post-apocalyptique et remplit d’inventions futuristes. Tout un vocabulaire à été inventé par l’auteur autour des aliments génétiquement modifiés comme les Ngaw (fruit se rapprochant un peu du litchi)L’auteur nous dresse sans lourdeur les portraits de villes et de personnages détaillés et nous plonge dans un récit riche et immersif.

Pour conclure, j’aimerais insister sur l’intensité émotionnelle du récit. L’auteur fait passer à travers le choix et les actions de ses personnages des émotions fortes et une histoire absolument touchante. Je vous invite vraiment à le lire si ce n’est pas déjà fait, c’est une histoire que personnellement je n’oublierai pas !

Récompenses

Je vous rappelle que La Fille Automate à été récompensé à de nombreuses reprises :

  • Prix Nebula du meilleur roman 2009
  • Prix Hugo du meilleur roman 2010
  • Prix Locus du meilleur premier roman 2010
  • Prix John Wood Campbell Memorial 2010
  • Prix Planète SF des blogueurs 2012
  • Grand prix de l’Imaginaire 2013
  • Prix Bob-Morane 2013

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *